Potentialités touristiques

Voir les vidéos du Bénin

Le Bénin, dans son entièreté constitue une réserve de potentialités touristiques riches et variées du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest, le tout couronné par une diversité culturelle de grande facture. Le sable fin des plages du Sud bordées de cocoteraies excite à la découverte.

On y trouve aussi des plans d’eau navigables et la civilisation lacustre de Ganvié, la Venise de l’Afrique.

Les villes comme Ouidah, Abomey, Porto-Novo, Grand-Popo, Nikki sont des témoignages naturels de cette richesse historique et d’un syncrétisme pacifique.

Ouidah, caractérisée par un brassage culturel de divers horizons est  le siège mondial du Vodun. Elle symbolise entre autres : l’historique Route de l’Esclave, la mystérieuse Forêt de Kpassè et la tolérance religieuse qu’est la cohabitation de la Basilique Notre-Dame et du Temple du Python.

La Route des Pêches, longue de quarante kilomètres environ est naturellement un véritable site touristique doté de plusieurs espaces pour le loisir. Une grande station balnéaire y verra bientôt le jour.

Porto-Novo, la capitale politique, la cité des Aïnonvi, resplendit de ses musées, palais, Egoungoun (revenant) et Zangbéto (gardien de nuit) le tout baignant dans un décor d’architecture brésilienne. Le célèbre Guèlèdè reconnu comme patrimoine mondial de l’UNESCO anime le Plateau central.

Abomey, cité des Amazones, reste l’épine dorsale de la civilisation du royaume du Danxomè. Elle étale ses originalités de grande valeur mondiale telle que le musée historique et la concession des anciens palais royaux classés patrimoine mondial de l’UNESCO.

La Boca del Rio à Grand-Popo, connue sous l’appellation Bouche du Roy est le spectacle féérique qu’offre le fleuve du Mono qui se jette dans la mer à son embouchure.

Au Nord-Est du Bénin, domine la civilisation Baatonu marquée par une fête régionale, la Ganni basée à Nikki lieu d’un beau spectacle des chevaux maniés par les princes.

Le beau marché de Malanville au bord du fleuve Niger ne fait pas oublier le Parc National W où abondent plusieurs espèces de faune et de flore.

Le Nord-Ouest, une splendeur de beauté naturelle, une région de Safari avec des hôtels au cœur même de la réserve de la biosphère, l’un des plus riches parcs animaliers de la Sous-région, le Parc de la Pendjari. Un centre éco-touristique naturellement bien comblé. On y rencontre assez aisément trois « big five » à savoir le lion, le buffle, l’éléphant et une variété importante d’animaux.

L’Hôtel Tata Somba offre un grand luxe qui fait croire à un rêve. Non loin de là, les habitations typiques appelées : Tata Somba nom dont l’hôtel a hérité.

Pour un bain naturel, les chutes de Tanougou vous offrent leur fraicheur de montagne.

Taneka-Koko vous accueille avec sa piscine naturelle, son beau relief et ses cases rondes, les Décora.

Le tourisme religieux se développe à merveille à Dassa-Zounmè et Sèmè-Kpodji.

Tout ceci confirme que le Bénin est un véritable VIVIER TOURISTIQUE.

En attendant votre prochain séjour au Bénin qui vous laissera très certainement le meilleur des souvenirs et l’envie d’y retourner, découvrez ci-après, en images et en son, quelques facettes de cette terre empreinte de chaleureuse hospitalité.